Défense des victimes / Accidents de la route

Quelle que soit votre situation (conducteur, passager, piéton, cycliste...) vous avez le droit à une indemnisation :
- à la charge des compagnies d'assurances si le conducteur du véhicule impliqué est assuré
- par un fonds de garantie si le conducteur n'est pas assuré

LES OFFRES DES COMPAGNIES D'ASSURANCES

L'INDEMNISATION PAR LE FONDS DE GARANTIE

Les compagnies d'assurances peuvent parfois s'empresser de refuser de vous indemniser ou de vous proposer une indemnisation qui peut vous paraître élevée et que vous êtes tenté d'accepter.

N'ACCEPTEZ JAMAIS LA 1ÈRE OFFRE DE L'ASSUREUR

L'offre de la compagnie d'assurance sera calculée sur la base de l'évaluation du médecin conseil de l'assureur.

Il est indispensable de demander l'assistance de son propre médecin-conseil et d'un avocat pour obtenir une meilleure indemnisation. Ne faites pas appel à des organismes non qualifiés.

Ensemble, nous constituerons un dossier médical complet, nous vous préparerons aux expertises médicales et veillerons à la prise en charge de l'intégralité de vos préjudices en négociant fermement chacune des indemnités auxquelles  vous avez droit.

Il est parfois nécessaire de se tourner vers les tribunaux pour obtenir gain de cause. Dans ce cas, nous demanderons à ce que la compagnie d'assurances vous verse une avance sur le montant des indemnités dues.

Une indemnisation est prévue par le Fonds de garantie des victimes lorsque le conducteur du véhicule impliqué:

  • n'a pas été identifié, ou
  • n'est pas assuré.
Les conditions d'indemnisation par les Fonds de solidarité sont assez exigeantes et il n'est pas rare de recevoir un refus alors que vous avez droit à une indemnisation.
Un dossier très complet devra être adressé au Fonds de garantie :
  • demande d'indemnisation
  • justificatif d'identité
  • rapport de police ou constat amiable ou déclaration d'accident accompagnée d'un ou plusieurs témoignages
  • justificatifs médicaux pour justifier des dommages et préjudices corporels
  • justificatifs concernant les dommages et préjudices financiers
Les délais pour agir sont eux aussi stricts.
La demande pouvant être formulée immédiatement, il est préférable de ne pas attendre.
Votre assureur peut vous proposer d'effectuer les démarches pour votre compte. Il est préférable de demander à être associé aux démarches ou de les effectuer directement en étant assisté.